SEINE-NORD EUROPE

Le projet de canal à grand gabarit est un projet ambitieux d'aménagement du territoire, qui s'inscrit parfaitement dans le cadre du Grenelle de l'environnement.

Les enjeux de cet axe fluvial sont multiples pour notre Région :

  • environnemental
  • économique
  • stratégique

Environnemental :

Sa mise en service permettra le transit entre le Nord et le Sud de l'Europe de barges d'une capacité de 3000 tonnes, qui représentent 100 poids-lourds, et limitera l'impact du CO2 et des particules sur notre atmosphère et l'environnement en général.

Le curage et l'élargissement des canaux, notamment le Canal Condé/Pommeroeul, permettra la dépollution des voies navigables grâce à l'extraction de sédiments pollués par de nombreux composés chimiques et des métaux lourds.

Certes, le traitement de ces déchets pose problème et soulève polémique. Cependant, rester passif en maintenant ces polluants dans le lit des canaux serait irresponsable. Il est clair qu'il faut agir pour l'avenir, tant le bilan écologique au final sera positif.

La recherche de solution pour traiter les boues est un travail de longue haleine,les process industriels n'étant pas prêts au traitement des millions de mètres cubes qui seront extraits.

La solution intermédiaire passe donc par le stockage confiné, dans l'attente du traitement.

Economique :

Ce nouvel axe ne drainera pas que des barges, mais également des milliers d'emplois dans de nombreux domaines.

L'on pense bien sûr à la logistique, mais il y en a d'autres :

  • l'environnement, par le développement des process pour le traitement des boues
  • l'ingénierie hydraulique
  • la maintenance du réseau
  • la construction et la maintenance des équipements de transports fluviaux
  • les administrations en charge du transit et contrôle des marchandises
  • etc.........

Stratégique :

Si nous ne parvenons pas à finaliser ce projet avec nos voisins Européens, la crédbilité de notre Nation, mais aussi notre Région en pâtiront sur la scène Internaionale.

Pour conclure, les financements existent. Il ne reste plus qu'avec un peu plus de détermination, d'engagement politique et de pragmatisme des responsables d'associations, qui s'affichent comme écologiques en s'opposant à un projet au bilan environnemental positif.

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire